José Manuel Bolieiro présente le programme de la présidence pour les Açores de la Conférence des présidents des régions ultrapériphériques (CRUP)

Le président du gouvernement des Açores a affirmé aujourd’hui, à Ponta Delgada, que les présidents des régions ultrapériphériques, conscients de l’évolution du processus de construction européenne, « cherchent à suivre les défis, parfois tortueux, auxquels l’Europe est confrontée ».

José Manuel Bolieiro a pris la parole lors de la présentation du programme de la présidence par les Açores de la Conférence des présidents des régions ultrapériphériques (RUP), où il était accompagné du sous-secrétaire régional de la présidence, Pedro Faria e Castro, et du directeur régional pour les affaires européennes et la coopération extérieure, Carlos Amaral.

«2020 a été un défi de taille pour l’Union européenne, dans lequel les effets du Brexit encore inachevé et la pandémie qui a frappé la planète sont la plus grande preuve de l’année et c’est dans le but d’obtenir des réponses concrètes de l’Union européenne a nos problèmes communs que nous présentons un programme transversal dans les secteurs d’intervention de l’Union, selon ses compétences », a-t-il affirmé.

Pour le chef de l’exécutif açorien, l’articulation avec la présidence portugaise du Conseil de l’Union européenne « revêt une pertinence particulière, ainsi que la mise en œuvre des plans de relance et de résilience, ainsi que le budget communautaire pour la période 2021-2027 « .

Comme il l’a dit, « la présidence des Açores développe ce programme avec trois scénarios différents, à savoir des conditions favorables au voyage, la promotion de plus de travail numérique, en ligne et visioconférence, et le recours à des activités et initiatives en face à face et numériques ».

Les objectifs de ce programme sont poursuivis à travers une série d’activités qui se dérouleront tout au long de cette année, impliquant non seulement la Conférence, mais également le Conseil de l’Union européenne.

A cette occasion, José Manuel Bolieiro a assuré l’engagement de cette présidence « à affirmer le concept de régions ultrapériphériques, à travers la stratégie de l’Union européenne pour les RUP, en améliorant POSEI» et en reconnaissant ces régions dans le marché unique.

Au cours de la présidence, le gouvernement régional organisera deux réunions entre les présidents des régions ultrapériphériques, l’une prévue en mai, par visioconférence, et l’autre en novembre, qui devraient être réalisées en personne, pour faire le point sur les travaux de 2021 comme passage de témoignage.

Le président du gouvernement régional a également exprimé la satisfaction de l’exécutif quant à la compréhension et à l’approbation du mécanisme de relèvement et de résilience, convenu d’une valeur de 672,5 milliards d’euros pour l’ensemble de l’Europe, dont la valeur est en cours de négociation pour le Portugal.

José Manuel Bolieiro a également laissé une note de satisfaction également pour le fait qu’ils soient parvenus à un accord concernant le Fonds FEDER et le Fonds de cohésion, de l’ordre de 240 milliards pour la période 2021-2027, en attendant uniquement la formalisation des institutions et leurs votes respectifs.