Commission européenne

La Commission européenne

 

La Commission européenne, gardienne des Traités, est chargée d’élaborer des propositions législatives et met en œuvre les décisions du Parlement européen et du Conseil de l’Union européenne.

La Commission dispose d’une unité dédiée aux régions ultrapériphériques (unité RUP), intégrée à la direction générale de la politique régionale (DG REGIO), actuellement sous l’autorité de la commissaire en charge de cette politique, Corina Crețu. La mission de cette unité est de coordonner les actions en faveur des RUP en lien avec les administrations nationales et régionales impliquées. De même, elle est actuellement chargée de coordonner et de promouvoir le Groupe interservices «Régions ultrapériphériques» composé de représentants des différentes directions générales de cette institution.

La Commission européenne et les RUP

C’est dans ce cadre que la Commission a mis en place des stratégies en faveur des régions ultrapériphériques au moyen de communications successives (2000, 2004, 20072008, 2012 et 2017).

La dernière communication du 24 octobre 2017, «Les régions ultrapériphériques de l’Union européenne: vers une nouvelle approche», propose une nouvelle approche pour mieux répondre aux besoins spécifiques de chacune des neuf régions ultrapériphériques. En les encourageant à tirer parti de leurs atouts uniques, la stratégie vise à aider les régions à créer de nouvelles opportunités pour leurs citoyens, à stimuler la compétitivité et l’innovation dans des secteurs tels que l’agriculture, la pêche ou le tourisme, tout en intensifiant la coopération. les pays voisins. La nouvelle stratégie repose sur quatre piliers:

Piliers de la nouvelle stratégie


• Une nouvelle gouvernance basée sur un partenariat renforcé
• Modernisation des secteurs traditionnels et meilleure valorisation des atouts des régions ultrapériphériques
• Accroître les compétences, la mobilité et l’accessibilité
• Coopération accrue pour l’intégration régionale

En outre, la Commission européenne a examiné les progrès réalisés dans la mise en œuvre de la stratégie précédente préconisant l’adoption de mesures spécifiques dans différentes politiques.

  • RECHERCHE: Lancement d’une action de coordination et d’appui dans la cadre de Horizon2020 (4 millions EUR)
  • Maximiser l’utilisation du FSE et YEI pour améliorer les compétences et l’employabilité
  • Prendre en compte les atouts et les besoins spécifiques des RUP lors de la définition du nouveau programme cadre pour la recherche
  • ERASMUS +: un bonus accru pour la prise en charge des étudiants RUP
  • Promotion du Erasmus+, Erasmus Pro, European Solidarity Corps
  • Promotion des échanges avec les pays voisins pour l’apprentissage
  • Financement d’une étude sur les besoins d’accessibilité des RUP
  • Faciliter la participation des RUP dans le programme du réseau transeuropéen de transport
  • Favoriser des investissements dans les aéroports et les ports des RUP, si nécessaire
  • Favoriser des échanges de bonnes pratiques dans le déploiement du haut débit.

Unité RUP et Groupe Interservice

En outre, la Commission dispose d’une unité RUP intégrée au sein de la direction générale de la politique régionale (DG REGIO) et dépend donc de l’actuelle commissaire à cette politique, Corina Cretu. La mission de cette unité est de coordonner les actions en faveur des régions ultrapériphériques et de gérer les contacts avec les administrations nationales et régionales concernées. D’un autre côté, il existe également un groupe interservices « Régions ultrapériphériques » composé de représentants des différentes directions générales de la Commission.